La communauté catalane se mobilise à Bordeaux

Par bordeaux7 le 06 décembre 2017 à 19:40

Bernat Coromina et Núria Girós, tous deux membres du CDR Bordeaux. © Kévin Tomas

Le bras de fer entre l’Espagne et la Catalogne continue d’alimenter l’actualité. À l’heure où des élections sont programmées pour le 21 décembre, la communauté catalane continue de se mobiliser. Un grand rassemblement est notamment organisé, aujourd’hui, à Bruxelles. Des habitants de Bordeaux ont fait le voyage jusqu’à la capitale européenne.

Un Comité de Défense de la République Catalane (CDR) vient d’être créé à Bordeaux. Ce groupe vient s’ajouter aux trois autres déjà existant dans le reste de la France (Paris, Toulouse, Grenoble). Il est formé de personnes issues de la société civile, aussi bien catalanes que françaises.

Un groupe ouvert à toutes et à tous dans le but de défendre les libertés individuelles et d’informer les Bordelais sur ce qu’il se passe réellement en Catalogne. Néo-Bordelais depuis le mois d’août, Bernat Coromina (37 ans, développeur informatique) et sa compagne Núria Girós (41 ans, sommelier) sont membres du CDR Bordeaux. Interview.

Comment êtes-vous arrivés à Bordeaux ?

Nous sommes venus en vacances et tombés sous le charme de la ville. Nous avons alors décidé de faire nos bagages et de débuter une nouvelle aventure.

Vous êtes membres du CDR Bordeaux, de quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’un comité créé par les Catalans de Bordeaux. D’un espace de débat, qui n’est rattaché à aucun parti politique. Il n’a pas été créé pour militer pour ou contre l’indépendance, mais pour défendre les droits et la démocratie.

Son but est de pouvoir expliquer aux Bordelais ce qu’il se passe actuellement dans notre pays. C’est un sujet compliqué qui est bien souvent mal compris car mal expliqué en France. Nous sommes donc là pour y remédier et informer les personnes intéressées.

Comment est venue l’idée de créer ce comité ?

Il existe de nombreux CDR en Catalogne et dans le monde. Un vrai réseau international. Nous avons donc décidé d’en créer un à Bordeaux. Il est né le 15 novembre dernier.

Est-il réservé aux catalans ?

Non. Bien au contraire. Catalans et Français s’y mélangent. Nous souhaitons accueillir toutes les personnes qui ont de l’intérêt pour le sujet et qui veulent comprendre et lutter pour les droits que nous tentons de défendre.

Quelles actions allez-vous mener pour les prochaines élections ?

Des représentants seront présents au consulat pour s’assurer que le vote se déroule dans les règles. C’est incroyable et triste d’en arriver là, mais nous devons le faire. De nombreuses irrégularités administratives ont déjà été observées par le passé. Des volontaires se mobilisent donc dans le monde entier pour s’assurer de la bonne tenue de ces élections.

Où et comment peut-on vous retrouver ?

Pour l’instant nous réalisons de petites réunions. La prochaine aura lieu lundi 11 décembre à 18h30. 

Recueilli par Kévin Tomas
Facebook : CDR Bordeaux, ou par mail cdrbordeaux@gmail.com.

COMMENTAIRES (0)