Une mini- maison autonome et locale visible à Darwin

Par bordeaux7 le 11 janvier 2018 à 05:23

Heva peut se fondre dans le paysage.© Michel Hardoin / Heva

Et si on changeait d’échelle ? Si on apprenait à vivre bien dans 20 m2 ? C’est en tout cas ce que proposent les fondateurs d’Heva, une micro-architecture ou mini-maison, transportable et autonome. Le prototype est visible durant tout l’hiver à Darwin.

Heva est née de la rencontre de trois hommes, l’architecte Michel Hardoin, le développeur, Michel Calliau et l’artisan, Nicolas Laveau. Il y a un peu plus d’un an, ils ont eu l’idée d’associer leurs compétences pour imaginer une tiny-house (micro maison) améliorée.

La leur est construite en bois d’essences locales (pin des Landes et épicéa du Limousin) et elle est assemblée localement dans l’atelier My Little Loft à Sainte-Foy-la-Grande. L’espace de vie de la maison s’ouvre largement sur l’extérieur grâce à une grande baie vitrée. A l’intérieur tout est optimisé pour offrir un maximum de confort dans un minimum de place.

Pour pouvoir être installée partout, la maison est entièrement autonome. Elle est équipée de panneaux solaires, chauffée grâce à un poêle à bois, l’eau est filtrée par une micro station d’épuration intégrée et les toilettes sont sèches. Heva ne nécessite donc aucun raccordement à un quelconque réseau et peut trouver sa place en pleine nature.

Contrairement à d’autres tiny-houses, cette maison n’est pas roulante. Elle ne repose pas sur une remorque mais a été conçue pour être transportée. Sa largeur ne dépasse pas 3 mètres pour pouvoir emprunter les routes sur un camion. Le prix pour une maison vide de 27 m2 est de 36 000 euros, 55 000 euros tout équipée.

www.h-eva.com

COMMENTAIRES (0)