Bouge ta Boîte aide les entrepreneuses à générer du chiffre d’affaires

Par bordeaux7 le 05 mars 2018 à 20:10

Marie Eloy, cofondatrice de Bouge ta Boîte. © DR

Bouge ta Boîte arrive à Bordeaux. Ce réseau dédié au business s’adresse aux femmes entrepreneuses qu’elles soient indépendantes ou à la tête d’une entreprise de plusieurs salariés.

Marie Eloy en est la cofondatrice.

Comment est née l’idée de Bouge ta Boîte ?

Il y a quelques années, en Bretagne, j’ai fondé un réseau d’entraide de femmes pour créer du lien entre entrepreneuses et salariées. Femme de Bretagne réunit aujourd’hui 6 300 membres. 30 rencontres par mois sont organisées sur le territoire. Dans ce réseau, j’ai constaté qu’un nombre important de femmes créent leur entreprise. Elles sont en fait 38% en France à avoir cette démarche. Malheureusement, une sur dix environ arrive à vivre correctement de cette activité.

Pourquoi, selon vous, si peu parviennent à gagner de l’argent avec leur entreprise ?

Les femmes n’osent pas faire du business. Il y a, je pense, un énorme tabou en France autour de ça. Il n’existe pas non plus de réseau business au féminin. C’est pour ça que j’ai créé Bouge ta Boîte.

En quelques mots, pouvez-vous présenter ce concept ?

Ce réseau s’adresse à toutes les femmes entrepreneuses ayant des sociétés de 0 à 20 salariés. Elles peuvent être avocates, infirmières libérales, artisans, commerçantes, indépendantes, architectes, communicantes, coachs, etc. Dans chaque ville où nous nous implantons, nous créons un ou plusieurs cercles de 20 personnes qui ne travaillent pas dans le même secteur. Chaque cercle se réunit tous les 15 jours à l’heure du déjeuner. Ces rencontres sont des BougeUP. Chacune prend la parole dans un temps limité pour faire un point d’étape sur son activité. Les “bougeuses” d’un même cercle s’aident et se recommandent entre elles pour générer du chiffre d’affaires.

Quelle différence avec un réseau mixte ?

On ne se rencontre pas à l’heure du petit-déjeuner car on est bien occupées à cette heure-là ! Nous ne sommes pas là pour blablater mais développer notre activité. Nous portons aussi certaines valeurs, comme l’authenticité, l’entraide, les relations humaines. Chacune peut aussi exprimer, sans être jugée, ses forces et ses faiblesses. Dans les réseaux traditionnels, le prix d’entrée annuel tourne autour de 1 200 – 1 400€ par an, nous c’est 588€ TTC pour l’année.

Et à Bordeaux ?

C’est une ville porteuse. 35 entrepreneures étaient présentes le 1er mars lors de la présentation de Bouge ta Boîte. Notre prochain rendez-vous est le 23 mars. Chacune est bienvenue. Lancé début 2017, notre réseau est aujourd’hui présent dans 13 villes en France. En 2018, nous allons ouvrir 5 nouveaux cercles par mois.

Recueilli par Laurie Bosdecher
www.bougetaboite.com

COMMENTAIRES (0)