Rencontre avec Dorian Saint-Martin, de l’asso Comme les Autres à Bordeaux

Par bordeaux7 le 13 mars 2018 à 20:03

Dorian Saint Martin est devenu paraplégique à l'âge de 20 ans. © SEBASTIEN ROUET / BORDEAUX7

L’association Comme les Autres a ouvert à Bordeaux sa troisième antenne en province.  Cette association a été créée en 2011 par le champion de tennis en fauteuil Michaël Jérémiasz et sa famille.

Elle a pour objectif d’accompagner la réinsertion sociale et professionnelle de personnes en situation de handicap via le sport. Rencontre avec le responsable bordelais Dorian Saint-Martin, exemple de la réussite de ce projet.

C’était en 2009. Dorian, 20 ans, est victime d’un accident de moto. La colonne brisée, le jeune homme devient paraplégique. « La phase la plus difficile sont les deux années suivant la rééducation, explique le Charentais. J’ai vécu une période d’isolement, où je n’étais pas à l’aise avec mon corps. »

Le sport comme moteur de réinsertion

Dorian ne peut plus exercer son métier de mécanicien industriel. Il enchaîne les petits boulots, sans assistance. Il découvre par la suite Comme les Autres, qui a ouvert son antenne bordelaise en mai 2017. Le jeune homme décide de s’inscrire en ligne en tant que participant. Il va très vite devenir le symbole d’une association qui changera à jamais sa vie.

Dorian participe à une expérience qui fait la réputation de Comme les Autres : un séjour de sports aventure. Durant 5 jours, cinq personnes valides accompagnent cinq personnes en situation de handicap. L’objectif ? Montrer qu’en situation extrême, la peur reste la même, avec ou sans handicap. « Je suis parti en Isère faire du parapente, du rafting, du ski nautique et de l’hélicoptère », raconte-t-il (vidéo ci-dessous). Ce séjour est entièrement financé par l’association et donc gratuit.

Un accompagnement social

Le Charentais est vite remarqué et devient référent handicap. Il enchaîne les séjours avant de finir responsable de l’antenne bordelaise. « J’ai connu toutes les étapes », s‘amuse-t-il.

Aujourd’hui, Dorian s’occupe de l’organisation des accompagnements sociaux post-séjours. Ces derniers doivent aider à la réinsertion professionnelle ou encore à l’accès aux droits. « Je contribue à ce dont j’aurais aimé bénéficier à l’époque », explique-t-il. Pour l’instant, vingt personnes en situation de handicap ont bénéficié d’un séjour grâce à l’antenne bordelaise. Cela a permis le déclenchement de dix plans d’accompagnement. « Beaucoup d’amitiés se créent, relate Dorian. Ce n’est pas qu’un simple séjour et un accompagnement. » L’association organise des sorties mensuelles pour maintenir les liens entre les membres. Comme les Autres est aujourd’hui à la recherche de volontaires valides pour les séjours. Si l’envie vous prend, toutes les démarches se font gratuitement en ligne.

Sébastien Rouet
Comme les Autres, 32 Allée de Boutaut – Immeuble Lumine & Sens, à Bordeaux.
Facebook : Comme les Autres
Twitter : @CL_Autres

COMMENTAIRES (0)