Obvy, l’application bordelaise pour les transactions entre particuliers

Par bordeaux7 le 18 mars 2018 à 21:00

Les quatre fondateurs de l'application Obvy. © SEBASTIEN ROUET / BORDEAUX7

Vous connaissiez Paypal, découvrez Obvy ! Cette société est installée depuis octobre 2017 à la pépinière éco-créative des Chartrons. Elle entend révolutionner le paiement mobile entre particuliers. Sa recette ? Créer un vaste réseau sécurisé, fondé sur la confiance.

Ils sont quatre fondateurs, et rien ne les prédestinait à cette aventure commune. Eloignés géographiquement, des métiers différents, une personne a pourtant su trouver l’alchimie : Charles-Henri Gougerot-Duvoisin. Cet ex-membre de la French Tech a eu l’idée d’Obvy en avril 2016. Via des connaissances, il finit par mettre en relation ceux qui deviendront les trois autres bâtisseurs du projet : Stevy Llong-Taï, Jérémy Di Méglio et Laurent Vessiere. Après une levée de fonds publique, la petite société naît officiellement en juin 2017. L’application est quant à elle disponible sur les stores depuis fin février 2018.

Rapport de confiance

Concrètement, comment cela fonctionne ? Prenons un exemple. Pierre a vu que Sarah vendait une télévision sur un site de petites annonces. Muni de son smartphone, Pierre recherche Sarah sur l’application Obvy via son identifiant. Les deux utilisateurs sont notés par la communauté. « Ce système permet de fonctionner sur un rapport de confiance entre l’acheteur et le vendeur », explique Jérémy. Pierre soumet donc sa demande d’achat à Sarah en inscrivant le montant de la télévision. Cette dernière en est avertie via une notification. Si elle accepte, l’argent de Pierre est alors déporté sur un compte dit « inviolable ». « Il n’y a pas de possibilité d’escroquerie, explique Charles-Henri. Obvy a en fait déjà vérifié que l’argent était bien disponible sur le compte bancaire de l’acheteur et l’a ensuite déporté sur ce compte inviolable ».

Adapté aux enjeux actuels

L’acheteur et le vendeur doivent ensuite se rencontrer pour effectuer la transaction, qui fonctionne via un scan de QR Code. « Cette méthode permet d’éviter toutes les escroqueries que l’on connaît : faux billets, chèque en bois etc. » détaille Jérémy. Enfin, cette dématérialisation d’argent est la bienvenue quant il s’agit de gros montants. « Une personne a déjà acheté une voiture avec l’appli », se félicite Charles-Henri. Obvy autorise des montants allant de 1 à 50 000€. A la fin de la transaction, un ticket de caisse numérique est généré permettant une vraie traçabilité de l’échange.

N’étant rattaché à aucun site, Obvy est de fait universel. Les possibilités de transactions sont donc multiples. « Cela fonctionne pour des objets, mais aussi pour les communautés autonomes qui s’organisent pour du covoiturage par exemple », explique Laurent. L’entreprise se rémunère grâce à un système de commissions à chaque échange d’argent.

Avec trois quarts des transactions se concluant physiquement en France, Obvy a de beaux jours devant lui. L’application lancée fin février 2018 compte déjà 600 utilisateurs.

Sébastien Rouet
L’application Obvy est disponible gratuitement sur les plateformes Androïd et Apple.
www.obvy-app.com

COMMENTAIRES (0)