Les horloges de la gare Saint-Jean mises à l’heure de la LGV

Par bordeaux7 le 21 avril 2017 à 00:30

Mise en place des aiguilles sur l’horloge du pignon sud de la grande verrière ©RODOLPHE ESCHER / RESEAU SNCF

Elles courent les aiguilles sur les grandes horloges de la gare Saint-Jean. Trop vite au goût des voyageurs qui arrivent en retard pour attraper leur train. Privés des deux immenses pendules sous la verrière enveloppée depuis de nombreux mois par un échafaudage, les usagers peuvent à nouveau   les admirer quand ils sont sur les quais. Pour connaître l’heure, il faudra attendre encore un peu.

Les deux grandes horloges, datant de 1900, ont été entièrement toilettées, restaurées et remises en place, l’une sur le pignon sud, l’autre sur le pignon nord, il y a quelques jours par des techniciens acrobates. Elles seront remises en service d’ici le mois de juin et disposent désormais d’un mécanisme électronique qui leur permettra de se remettre à l’heure automatiquement.

Autre changement : le hall 1 de la gare Saint-Jean dispose lui aussi  d’une nouvelle horloge conçue par l’entreprise Bodet. Suspendue à 13 mètres de hauteur sous de la verrière, elle est maintenue grâce à quatre filins d’acier reliés à un mât. Cette pendule pèse 350 kilos et  a trois aiguilles, l’une pour les heures, l’autre pour les minutes et la dernière pour les secondes, chose qui est très rare pour ce type d’appareil monumental. Cette horloge est ainsi unique en France et ne laisse aucun espoir aux voyageurs en retard qui espèrent avoir encore secondes pour monter dans le train avant la fermeture des portes.

COMMENTAIRES (0)