Un duo mère-fille joue les guides pour faire visiter les ateliers d’artisans à Bordeaux

Par bordeaux7 le 15 juin 2017 à 23:28

 Sylvie Maignan et Lucie Salinas, les deux fondatrices du Goût du Partage © AUDREY MORARD / BORDEAUX7

« Je voulais envoyer un message à ma mère pour lui dire que je souhaitais travailler avec elle. Par manque de temps, je ne l’ai pas fait. Le lendemain, elle me téléphone. Arrivée chez elle, elle me demande, ça ne te dirait pas qu’on se lance dans un projet toutes les deux ? »

Cette anecdote improbable marque le début du Goût du Partage. Un projet né en octobre 2016, et porté par Sylvie Maignan, 56 ans, et sa fille, Lucie Salinas, 24 ans. L’idée ? Faire connaître le savoir-faire local à travers des ateliers “découvertes métiers” organisés chez les artisans.

Pour les dénicher, les deux Bordelaises ne chôment pas. « Nous faisons un gros travail de sources. Veille informatique, presse, marchés de créateurs, tout est prétexte à repérages. » Les recherches paient. Les deux premières collaborations arrivent peu de temps après la naissance du projet. D’un côté, la chocolaterie Hasnaâ, de l’autre, la créatrice de bijoux et accessoires en cuir, Sabine Chénot.

Le duo est sans cesse à l’affût de nouveaux talents. Avec à chaque fois, le même critère. « On doit ressortir du rendez-vous avec le sourire jusqu’aux oreilles et les yeux qui pétillent ». En plus des ateliers, Le Goût du Partage propose des parcours ludiques. Ils permettent d’explorer les Chartrons de manière originale à travers des questions culturelles, économiques… Dès la fin du mois de juin, le quartier Saint-Michel sera un nouveau terrain de jeu. Un choix loin d’être anodin pour Sylvie. « Saint-Michel est lié à ma famille et mon histoire. » En attendant, Sylvie et Lucie écrivent celle du Goût du Partage ensemble. Telle mère, telle fille. •

Audrey Morard

À partir de 6,90€ pour les enfants, 13,50€ pour les adultes. Réservations sur le-gout-du-partage.fr.

COMMENTAIRES (0)