Attention la rougeole progresse à Bordeaux

Par bordeaux7 le 12 janvier 2018 à 05:42

12 personnes atteintes de rougeole ont été hospitalisées au CHU depuis novembre. © Archives C. Petit / Sud Ouest

Dans un communiqué publié ce jeudi, l’Agence régionale de santé (ARS) met en garde contre la progression de la rougeole à Bordeaux. En décembre, juste avant les vacances scolaires, 16 cas avaient été signalés sur le campus universitaire. Depuis, 38 nouveaux cas de rougeole ont été recensés dans l’ensemble de l’agglomération.

En tout, 77 personnes ont été touchées par la maladie depuis le mois de novembre, dont 12 ont dû être hospitalisées.

A ce stade, l’ARS parle d’épidémie. Une épidémie qui touche surtout les jeunes adultes et les enfants et qu’il ne faut pas prendre à la légère. Car la rougeole est une infection très contagieuse et potentiellement grave. Elle peut dégénérer en pneumonie ou entraîner des complications neurologiques graves qui peuvent aller jusqu’au décès.

Les symptômes se déclarent 7 à 18 jours après avoir été en relation avec une personne contaminée. Au début, la rougeole ressemble à gros rhume, puis des boutons rouges apparaissent quelques jours plus tard sur le visage et le reste du corps.

Si on est atteint ou en cas de doute, l’ARS invite à consulter son médecin traitant le plus rapidement possible et à vérifier l’état de sa vaccination sur le carnet de santé. Pour être efficace et éviter la propagation de la maladie, la couverture vaccinale doit être de 95% de la population. Or, en Gironde, seuls 80% des enfants de 2 ans sont vaccinés. Alors que la vaccination protège de la maladie dans près de 100% des cas. 

COMMENTAIRES (0)

FERMER
CLOSE