Du nouveau pour la liaison Pellegrin-Gradignan

Par bordeaux7 le 14 septembre 2018 à 00:49

La liaison ferait la jonction entre la ligne A à Pellegrin et la ligne B à Arts et métiers. © ARCHIVES THIBAUD MORITZ / SUD OUEST

Lors de sa conférence de presse de rentrée ce vendredi 14 septembre, le président de Bordeaux Métropole, Alain Juppé devrait annoncer l’ouverture d’une concertation sur une nouvelle liaison en transports en commun entre Pellegrin et Gradignan.

Le public serait amené à se prononcer à partir de la fin de l’année et en 2019.

Cette liaison est en fait la partie sud d’un autre projet de grande ampleur : la création d’un transport en commun en site propre entre Gradignan et Cenon. Cette idée défendue depuis plusieurs années par des élus de la Métropole, dont le maire de Gradignan, Michel Labardin, patine. Elle nécessiterait de réaménager la ceinture des boulevards et aurait un impact désastreux sur la circulation automobile. Le coût de ce projet est également élevé : 450 millions d’euros.

Las d’attendre, les maires de Talence, Gradignan et Pessac auraient convaincu d’Alain Juppé de faire avancer le tronçon sud de ce projet. La liaison partirait donc du groupe hospitalier Pellegrin (ligne A du tram), filerait vers la Médoquine à Talence, se connecterait à ligne B au niveau de l’arrêt Arts et Métiers. Là deux hypothèses seront soumises à l’avis du public. Soit la ligne se diviserait en deux fourches, l’une allant vers Thouars et l’autre vers Gradignan. Soit la séparation se ferait plus loin, vers le rond-point de Thouars.

Tram ou bus à haut niveau de service ? Le choix du mode de transport interviendra ultérieurement. Cette liaison aurait en tout cas l’avantage de  fluidifier  les déplacements dans cette partie de l’agglomération. Outre les étudiants se rendant sur le campus, elle pourrait intéresser les habitants arrivant par le sud dans la métropole. Elle délesterait la ligne B saturée. Ce secteur de la métropole est encore en forte croissance démographique. 

COMMENTAIRES (0)

FERMER
CLOSE