Cours de la Martinique à Bordeaux, un immeuble abandonné depuis 20 ans reprend vie

Par bordeaux7 le 09 octobre 2018 à 19:57

L’entrée du cours de la Martinique, côté quais, a changé de visage. © L. BOSDECHER / BORDEAUX7

Il y a du changement cours de la Martinique dans le quartier des Chartrons à Bordeaux. L’immense façade couleur béton à l’angle des quais a été ravalée. 

Dans son prolongement, la bâtisse à la façade typique des années 30 est en cours de rénovation. En face, l’immense bâtiment abandonné depuis deux décennies vient d’être transformé en logements. L’opération est en cours de livraison et vient d’être inaugurée.

Portée par le promoteur immobilier perpignanais Angelys Group, la rénovation a été confiée à deux architectes qui connaissent bien les Chartrons : Marie Castaing et Jean Deslus. « Il y avait autrefois des bureaux ici », raconte la professionnelle. Plusieurs promoteurs avaient essayé dans le passé de déposer des permis de construire pour réaménager les lieux. Sans succès.

5 500 euros le mètre carré

Très long et très étroit, l’immeuble a conservé toutes ses ouvertures sur la rue. Du  numéro 4 au numéro 14 du cours de la Martinique, 3 entrées ont été conservées. Cela donne l’impression d’entrer dans des maisons particulières. Les 17 logements du T1 au T4, dans les tons blancs et gris, avec des parquets en bois massif, se répartissent sur trois niveaux. Les grands appartements ont des patios indépendants, ceux dans les étages donnent sur les toits du quartier.

Tous les logements ont été vendus à « 5 500€ le mètre carré il y a un an et demi », précise Frédéric Battle, le PDG d’Angelys Group. Son entreprise, spécialisée dans la restauration de biens anciens, a déjà restauré à Bordeaux des immeubles cours Victor-Hugo et a des opérations en cours dans le quartier Saint-Michel, aux Capucins et cours Aristide-Briand. « C’est également nous qui aménageons l’hôtel au-dessus du Bodegon à la Victoire », indique-t-il.

 Laurie Bosdecher

COMMENTAIRES (0)