Où sont prévus les blocages des gilets jaunes en Gironde ?

Par bordeaux7 le 15 novembre 2018 à 00:14

Distribution de tracts ce mardi sur le marché de Libourne. © SYLVAIN PETITJEAN / SUD OUEST

La France s’habille en jaune fluo depuis quelques jours. Sur les marchés, aux péages d’autoroute, les organisateurs de la manifestation des gilets jaunes qui a lieu ce samedi 17 novembre, distribuent des tracts pour dénoncer la hausse du prix des carburants.

« Il y aura une très forte mobilisation, c’est une vague de fond. Il traduit un mécontentement global », promet Claude Expert, président de l’Automobile club du Sud-Ouest, interrogé chez nos confrères de TV7.

Où sont prévus les blocages en Gironde ? A Bordeaux, les manifestants ont rendez-vous au Parc des expositions de Bordeaux-Lac. Les organisateurs, un Bordelais et un Cubzaguais, donneront l’heure exacte ce vendredi. Logiquement la rocade devrait être bloquée. Un rassemblement a également lieu à 11h sur la place de la République.

Dans le Libournais, huit sites devraient être occupés par les manifestants. Le rendez-vous est fixé à 7h sur le rond-point du Verdet à Libourne. En Sud-Gironde, 200 personnes se sont réunies samedi dernier pour préparer les blocages du 17 novembre. Les manifestants doivent se rendre à 7h sur le parking de Leclerc.

Sur le bassin d’Arcachon, trois points sont déjà ciblés : les accès à la voie rapide au niveau de l’Hyper U à Gujan-Mestras et de Facture-Biganos et le rond-point de Querquillas à Andernos-les-Bains. En Haute-Gironde, des difficultés sont attendues au péage de Virsac et sur la RN137 au niveau de Berson. Dans le Médoc, la RD 1215 sera difficilement praticable samedi.

Peu de blocages ont été déclarés en préfecture. Sans autorisation, les manifestants s’exposent jusqu’à 7 500€ d’amende et six mois d’emprisonnement. 

Ce jeudi, dans un communiqué, le préfet de la Gironde a invité les habitants du département à éviter tout déplacement inutile ce samedi en vue des nombreux blocages annoncés par le mouvement des Gilets jaunes. Il appelle « les manifestants à de ne pas bloquer les services de secours et d’assistance aux personnes, des vies pouvant être en danger si ces derniers ne peuvent accéder aux lieux d’intervention. »

Le préfet demande aussi, dans ce communiqué, à ce que chacun fasse « preuve d’un esprit de responsabilité et de prudence pour éviter tout incident ». Plusieurs centaines de forces de l’ordre seront mobilisées ce samedi et veilleront à ce que les points vitaux ne soient pas bloqués.

COMMENTAIRES (0)