Winefing, le « Airbnb » de l’œnotourisme

Par bordeaux7 le 24 avril 2017 à 01:28

Livia Gonzalves et Julie Dolon, fondatrices de Winefing ©LAURIE BOSDECHER / BORDEAUX7

Livia Gonzalves, 24 ans et Julie Dolon, 27 ans, sont deux épicuriennes. Les deux jeunes femmes ont créé l’an dernier Winefing, site de location de chambres dans des propriétés viticoles.

« 15 000 vignerons proposent des solutions d’hébergement en France », avancent les deux jeunes femmes qui se sont connues en fac de droit à Bordeaux avant se spécialiser chacune dans des domaines différents. Avant de se lancer, les deux entrepreneuses ont étudié le marché et ont remarqué qu’il n’existait pas, sauf dans le luxe, des plateformes spécialisées dans ce créneau. « Souvent ces offres sont noyées sur les sites de location classiques, comme Booking ou Gîtes de France », relèvent-elles.

Hébergées et épaulées par l’Auberge numérique, les deux Bordelaises sont elles-mêmes allées démarcher les viticulteurs pour mettre en avant leurs offres sur leur site. « Passer une nuit dans une propriété ne résume pas à y dormir. On y vit à chaque fois une expérience particulière avec des dégustations, des visites, des échanges avec le propriété».

Leur plateforme propose actuellement une trentaine de locations chez des professionnels bordelais et du Languedoc-Roussillon. Pour chacune d’entre elles, l’histoire du lieu et les détails de l’expérience sont expliqués. Les deux entrepreneuses se rémunèrent grâce à une commission prélevée sur chaque nuitée. « Passer une nuit dans une propriété coûte en moyenne 100 à 120€, avancent-elles. Ce produit intéresse particulièrement les citadins et les étrangers. » Le site est accessible en français et en anglais.• ON LINE / L’actu des nouvelles technologies

Winefing, airbnb de l’œnotourisme Livia Gonzalves et Julie Dolon, fondatrices de Winefing© LAURIE BOSDECHER / BORDEAUX7Laurie Bosdecher

www.winefing.fr

COMMENTAIRES (0)