Ligue 1 : Bordeaux reçoit un club de Bastia en mauvaise posture

Par bordeaux7 le 21 avril 2017 à 00:23

Bordeaux a battu Metz 3-0 lors de son dernier match à domicile le 8 avril ©FABIEN COTTEREAU / SUD OUEST

C’est probablement un club de Bastia avec le « masque » des mauvais jours qui se présentera demain samedi (20h) au Matmut pour le compte de la 34e journée de Ligue 1. En effet, suite aux débordements de dimanche dernier lors de la réception de Lyon, l’instance disciplinaire de la Ligue (LFP) a logiquement sanctionné la nuit dernière le club corse : Bastia jouera sur terrain neutre et à huis clos son prochain match à domicile.

Rappel. Dimanche à Bastia des supporters corses ont envahi la pelouse avant le coup d’envoi, prenant violemment à partie les joueurs lyonnais. Commencé avec près d’une heure de retard, le match a ensuite été officiellement arrêté suite à de nouvelles échauffourées survenues à la mi-temps. Deux joueurs lyonnais, Anthony Lopes et Mathieu Gorgelin, ont porté plainte contre X pour violence en réunion dans une enceinte sportive. Une enquête en flagrance pour « violences » a été ouverte par le procureur de la République à Bastia.

Le club corse, déjà lanterne rouge de Ligue 1, risque de lourdes sanctions à l’issue de l’instruction de la commission de discipline de la Ligue, notamment un retrait de points au classement qui pourrait définitivement compromettre ses chances de maintien dans l’élite. D’autant, qu’une menace planait déjà : après les cris racistes contre l’attaquant de Nice Mario Balotelli, les Bastiais avaient écopé d’un point retrait avec sursis.

A Bordeaux, en revanche, c’est plutôt la bonne forme. Victorieux dimanche dernier à Nantes (1-0), les joueurs de Jocelyn Gourvennec sont seuls 5e au classement, avec 52 points.

Astres bien alignés

Et cette 34e journée peut s’avérer déterminante. Marseille (6e, 51 points), qui talonne les Marine et Blanc, joue ce soir à Nancy, qui a un besoin impératif de victoire vu sa 17e place. Et Lyon, qui précède Bordeaux (4e avec 54 points, mais avec un match en moins), n’est sûr de rien avant de recevoir le leader Monaco, en match vedette dimanche soir. Les Rhodaniens auront-ils récupéré de leur quart retour de Ligue Europa de jeudi soir à Besiktas Istanbul ?

Mais tout ceci n’est que conjectures. Et, les Girondins le savent, la première chose qu’ils ont à faire est : gagner. Le tout sans Poundjé (suspendu), ni Menez forfait (adducteurs), la présence de Contento (cheville) étant encore incertaine. Un match où Tony Chapron officiera au sifflet. Le moins qu’on puisse dire est qu’il ne porte pas chance aux Girondins : ils ont perdu les six dernières fois que M.Chapron arbitrait. Alors gare!•

COMMENTAIRES (0)