Comédies / humour : des airs de fièvre électorale sur les planches bordelaises

Par bordeaux7 le 18 avril 2017 à 21:10

« Le Candidat » jusqu’à samedi à l’Inox, « Des Gens intelligents » jusqu’au 29 avril aux Salinières. © JPFG Production / Perrine Sénéchal

S’il est bien un secteur où la culture ne baisse jamais le rideau ou presque, c’est bien le théâtre privé. Tour d’horizon des nouvelles gourmandises du moment.

Avant de passer aux productions locales, un tour d’urgence s’impose, direction le Pin Galant. En attendant un mois de mai à se tordre (Fellag, Blønd & Blònd & Blônd, Nawell Madani), la salle mérignacaise déroule dès ce soir le tapis rouge à une paire d’artistes parmi les plus populaires de l’Hexagone : les Chevaliers du Fiel. Et pour deux spectacles, dont un nouveau !

« Mouniès, We Can ! »

Ce mercredi soir, à voir ou à revoir, leur « Noël d’enfer » – la suite de la « Croisière » du couple Lambert. Et surtout, demain et vendredi, leur show tout chaud « Mouniès président », sorte de meeting autour du 12e candidat à la présidentielle, Jean-Pierre Mouniès, coiffeur pour dames qui veut « rendre le Sud aux Sudistes », armé d’un slogan de choc : « Mouniès, We Can ! » Une exclu du Pin Galant qui sera retransmise en direct sur C8 vendredi soir !

Retour dans nos “petites” salles en ville. Toujours dans la veine électorale, l’Inox Théâtre* reçoit jusqu’à samedi une figure bordelaise, Jean-Pierre Gauffre. Le chroniqueur décalé de TV7, France Bleu Gironde ou encore « Terre de vins », auteur de « Petits Dictionnaires absurdes », revient sur les planches avec une création de son cru, « Le Candidat ». Où un 12e candidat (décidément) est victime d’un accident à la veille de l’élection. Au purgatoire qui l’attend, l’addition s’annonce salée : « Le harcèlement sexuel, la planche que l’on savonne pour le concurrent, la fraude fiscale, le monde violent de la politique… S’il a tous ces défauts, c’est parce qu’on est au théâtre ! » rassure l’auteur.

À noter, pour les amateurs d’humour politique, l’arrivée imminente de la 2e édition des Cogitations joyeuses et festives du Haillan, le festival des “arts moqueurs”, avec du 3 au 6 mai un défilé d’experts : Guillaume Meurice (complet), Anne Roumanoff (complet), Christophe Alévêque, Franck Lepage, Chris Esquerre…

“Lèche-cultes”

Aux Salinières, on aime les bons auteurs et les excellents textes. Coup double ce mois d’avril avec, les mardi-mercredi, « Les Conjoints », de Monsieur Éric Assous (« L’Illusion conjugale », « Mon Meilleur Copain »…), une pièce au cordeaux redoutable de cynisme subtil et, du jeudi au samedi, « Des Gens intelligents » de Marc Fayet, auteur rare enfin couronné d’un Molière pour cette comédie en 2015. Là encore, du dialogue millimétré et des quiproquos à gogo : le public bordelais ne s’y trompe pas, la pièce a démarré très fort (pensez à réserver).

Rien de bien neuf en revanche côté Victoire-Beaux-Arts-Trianon : on joue toujours aux “lèche-cultes” avec d’énormes cartons parisiens prolongés encore et encore, en tête « 10 Ans de mariage », « Arrête de pleurer Pénélope » et « Les Amazones ».

Le mot de la fin pour le Casino-théâtre Barrière, qui ne va pas tarder à reprendre du service côté humour avec le one man show chantant de Christelle Chollet « Comic Hall » le 12 mai et le rugbyman qui ne mâche pas ses mots Vincent Moscato le 2 juin.  

Sébastien Le Jeune

* Réservations au 06 49 49 04 09 ou par mail à theatrelecandidat@gmail.com

COMMENTAIRES (0)