Gironde On Tour 3/7 : du 24 au 30 juillet, nos idées sorties et escapades

Par bordeaux7 le 16 juillet 2017 à 19:21

Yilian Cañizarès, la touche cubaine d'un Andernos Jazz Festival toujours aussi bien et aussi gratuit. © Franck Socha

Pas question de s’ennuyer, à Bordeaux, dans l’agglo, et au-delà. Tour d’horizon de la semaine, avec deux festivals « grosses cylindrées », l’un payant et l’autre gratuit.

À Bordeaux, c’est toujours l’embarras du choix, et l’essentiel est recensé dans notre rubrique Agenda, en particulier toutes les dates de Relâche qui va continuer tout l’été, mais aussi Dansons sur les Quais, ou encore Orgues d’été et ses concerts à prix libre les mardis à Saint-André et les jeudis à Saint-Michel. Sans oublier l’Été Métropolitain et la saison Paysages qui accompagne l’arrivée de la LGV, deux gros pourvoyeurs d’expos, de sorties culturelles mais aussi de balades nature ou patrimoine… Pour des sorties famille, le must, ce sont les Escales d’été de Mérignac, chaque samedi dans un parc différent jusqu’à fin août. Et, pour un panorama plus large, on peut aussi se reporter aux Scènes d’été en Gironde.

christophemae_yann_orhan

Pour les événements-phares de la semaine, il faudra mettre le cap à l’ouest. Direction Arcachon en Scène : une édition un peu diminuée, la venue pourtant très attendue de la comédie musicale « Notre-Dame-de-Paris » n’ayant pu se faire pour raisons techniques au Vélodrome. De plus, le concert de Manu Chao de ce mardi 25 juillet affiche complet depuis belle lurette. Il reste deux belles affiches pour les fans : Christophe Maé mercredi 26 (39,50€), et le rappeur Soprano vendredi 28 (32,50€).

mathiaslevy-11

Ou direction l’Andernos Jazz Festival… et là, tout est gratuit ! Ce qui n’empêche pas de proposer une très belle 46e affiche, du 28 au 30, avec des concerts forcément magiques sur la jetée avec vue sur le Bassin : le sax du Newyorkais Dmitri Baevsky avec le pianiste Jeb Patton, Aurélie Tropez Octet, Iray, le prodige du violon Mathias Lévy pour revisiter l’œuvre de Stéphane Grappelli, ou encore la Cubaine Yilian Cañizarès pour achever de donner des airs populaires à la manifestation. •

Sébastien Le Jeune

 

COMMENTAIRES (0)