Gironde On Tour 5/7 : du 7 au 13 août, nos idées de sorties culturelles et escapades

Par bordeaux7 le 31 juillet 2017 à 15:20

Le Collectif Pampa, des artistes de théâtre venus de la France entière pour créer... dans la campagne foyenne © Archives Sud Ouest

Mi-août, le désert culturel ? Loin de là : c’était vrai avant mais aujourd’hui, c’est le créneau choisi par les festivals pas comme les autres. Tour d’horizon de la semaine.

À Bordeaux, c’est toujours l’embarras du choix, et l’essentiel est recensé dans notre rubrique Agenda, en particulier toutes les dates de Relâche qui va continuer tout l’été, mais aussi Dansons sur les Quais, ou encore Orgues d’été et ses concerts à prix libre les mardis à Saint-André et les jeudis à Saint-Michel. Sans oublier l’Été Métropolitain et la saison Paysages qui accompagne l’arrivée de la LGV, deux gros pourvoyeurs d’expos, de sorties culturelles mais aussi de balades nature ou patrimoine… Pour des sorties famille, le must, ce sont les Escales d’été de Mérignac, chaque samedi dans un parc différent jusqu’à fin août. Et, pour un panorama plus large, on peut aussi se reporter aux Scènes d’été en Gironde.

Alors que « La Bataille de Castillon », plus grand spectacle de Nouvelle-Aquitaine avec ses 400 comédiens et 50 cavaliers, touche à sa fin (dernière le 19 août), un autre grand spectacle de type reconstitution historique vient lui faire de la concurrence cette semaine, devenu assez solide pour être labellisé par les Scènes d’été : du 11 au 13 août, « Le Chemin des mémoires », à Bazas. 2500 ans d’histoire passé en revue par une foule de comédiens bénévoles costumés, pour 8€ seulement (loin des 19-27€ de Castillon) et gratuit pour les moins de 10 ans.

 

Moins familiaux – quoique –, les suivants mais tous épatants d’inventivité. L’effervescence créatrice à son paroxysme avec les improvisations débridées dans tous les arts de Bernard Lubat (photo ci-dessus) et sa ribambelle d’invités pour l’Hestajada de Las Arts, du 11 au 19 août à Uzeste et alentour. Le magnifique travail de répertoire (un très beau Tchekhov encore cette année) du Collectif Pampa et ses artistes venus de tout l’Hexagone jusqu’à Sainte-Foy, enfin, Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt plus exactement, pour le festival du même nom, le festival Pampa. Avec du 11 au 20 août, des compagnies invitées d’encore plus haut vol pour cette 4e, et une création collective en format cabaret, pour des soirées spectacles plafonnées à… 5€.

Enfin, mention spéciale pour Opérettes à Barie. Ok, on n’est pas au Grand-Théâtre, ok, c’est une troupe maison… Au contraire, ça n’aurait pas déplu à Offenbach de voir son art rendu si bucolique et populaire. Et pour sa 10e année, du 8 au 18 août, l’équipe joue la carte de l’audace et de… l’inédit ! Elle ressuscite en effet un Offenbach, « Coscoletto », jamais donné en version française sur scène depuis l’époque du compositeur.

COMMENTAIRES (0)