Bordeaux : Des sorties sous les flèches de Cupidon

Par bordeaux7 le 12 février 2018 à 23:00

Les comédies comme « Mon Ex » promettent de bons moments de détente © Perrine Sénéchal

Non, à de rares exceptions près, regarder le choc Real-PSG n’est pas une option pour ravir le cœur de votre élue. Voici de meilleures idées pour la Saint-Valentin demain.

Femme qui rit…

En cette période de vacances, l’offre culturelle la plus large se trouve du côté des comédies privées. Et, ça tombe bien, plusieurs d’entre elles ont des textes collant plutôt bien à l’événement ! Ainsi, « Mon Ex » au théâtre des Salinières, « Dans la peau de ma femme » au Victoire, ou encore « L’Art du couple » par les seuls non-locaux en tournée, Ève Paradis et Alex Barbe, qui s’installe pour quatre jours à la Drôle de Scène. Et pour cette Saint-Valentin, ils donnent deux représentations à 19h30 et 21h30. Un peu plus cher (20€ contre 15€) mais avec la coupette qui va bien en bonus. Mais rien n’oblige à rester dans le thème et de parler couple et amour, plusieurs autres pièces seront aussi à l’affiche comme « Le Casting de ma vie » au Café-théâtre des Chartrons, « Météo défavorable » au Café-théâtre des Beaux-Arts ou encore, au Trianon, « Le Père Noël est une ordure ». Une valeur sûre…

Corps à chœur

© Vincent Bengold

Une folie visuelle, on ne pouvait s’attendre à moins de la part de Jérôme Deschamps, à la mise en scène de « Mârouf, savetier du Caire ». Une histoire d’amour entre un simple artisan et une princesse avec le charme exotique des opéras-comiques du tournant du XXe siècle. Pour la dernière de cette coproduction Opéra Comique et Opéra national de Bordeaux, il ne reste que des places à 55-110€… mais ce sont les meilleures du Grand-Théâtre.

La classe américaine

© Frank Stewart

Les plus grands thèmes du jazz par l’un des ensembles newyorkais les plus réputés, à l’Auditorium qui plus est ? Ça, c’est la classe : le Jazz at Lincoln Center Orchestra sera là avec son directeur, sa majesté Wynton Marsalis (à la trompette sur la photo). Ensemble ils convoqueront les légendes du genre, le Count, le Duke, Mingus, Monk… Et ça vaut bien ses 50€. Alternativement, on pourra aussi dîner ou boire un verre au Caillou, où Ambre chantera une « Barbara amoureuse » (concert gratuit).

The Love Boat

 

© D12ouze

La proposition la plus atypique et décalée, c’est (encore) à l’I.Boat qu’on ira la chercher. La soirée “My Funny Valentine” réunit une foule joyeusement colorée et limite olé-olé. Au menu, en plus du buffet à volonté, des jeux, une masseuse, une marchande de sex-toys, des musiciens et des artistes pour des concerts et performances dans le ton – notamment le reprise de « D12ouze », performance qui avait eu son petit succès lors de la Carte Rose l’automne dernier à l’Hôtel de Sèze (photo).
De 19h à 2h, 20€. www.iboat.eu SLJ


Bonus : Prenez le maki !

Aucune facette des cultures pop asiatiques n’échappent à la fine équipe d’Animasia, pas même la cuisine. Demain, la chef japonaise Junko Sakurai animera un atelier-dégustation où on apprendra plusieurs plats dont la fameuse soupe miso et les makis – kawai (mignons) forcément ! (photo) À l’Union Saint-Jean, 19h-21h, 40€ ou 70€ en duo. www.animasia.org

COMMENTAIRES (0)