Bordeaux Open Air va faire voyager sur du son electro

Par bordeaux7 le 08 juin 2018 à 00:01

L’an dernier, le Jardin public avait fait le plein, jusqu’à 10 000 personnes estimées. © Kevin Tétaud

Dimanche 24 juin*, la fine équipe du festival estival electro au long cours Bordeaux Open Air passe la troisième : une 3e édition encore plus ambitieuse avec huit dates comme autant de pays invités.

Déjà l’idée initiale était osée mais logique : pour démocratiser les musiques électroniques, quoi de mieux que de les mettre au centre de la ville, gratuitement, au Jardin public ? Malgré les réticences du voisinage, les premières ont si bien marché que les fondateurs Florian Bourdot et Camille Cabiro ont remis le couvert l’an dernier dans plusieurs lieux et touché plus de 25 000 personnes ! Des fans du genre bien sûr, mais aussi des curieux ou encore des familles attirées par les ateliers mis en place.

Cette fois-ci, l’objectif est de doubler la fréquentation avec une toute nouvelle formule.  À chaque date son pays, avec des DJs du cru, mais aussi des activités pour tous, familles comprises, et de la gastronomie légère en adéquation. Par exemple, pour la première dimanche 24 juin, on mettra le cap sur le Rocher de Palmer, à Cenon, destination l’Argentine et Buenos Aires avec la house tropicale de Pabels, Ariel Harari et Beve. Avec ça, du « fútbol » bien sûr mais aussi du quemado, du tejo (jeux traditionnels) et même du tango ! Côté palais, des « bizcochitos » et du mate.

Pour la suite des réjouissances, il faudra patienter jusqu’au 22 juillet et le retour au Jardin public avec Hambourg. Jusqu’au 23 septembre, au Jardin, à Palmer mais aussi au square Dom-Bedos, on visitera ainsi Casablanca, Londres, Lisbonne, New Delhi et Bangkok, avec aussi une spéciale “Bordeaux-Lyon”. SLJ

www.bordeauxopenair.fr

* Initialement prévue dimanche 10 juin, la date d’ouverture a dû être reportée au 24 juin à cause d’une alerte météo.

COMMENTAIRES (0)