Mérignac met le paquet avec ses Escales d’Été

Par bordeaux7 le 05 juillet 2018 à 17:45

Demain soir, le “clou du spectacle”, c’est l’impressionnant « Cri » de la Cie Kiaï. © Philippe Laurençon

Beaucoup de villes ont leur programmation estivale mais aucune aussi conséquente que celle de Mérignac avec ses Escales d’été, qui démarrent en fanfare ce samedi 7 juillet.

On renverra tout un chacun au site de sa propre ville, car de Bassens à Villenave-d’Ornon via Pessac (avec une très belle offre aussi), chacun pourra trouver son bonheur près de chez soi. Mais, pour peu que vous habitiez Mérignac ou soyez prêts à bouger en famille, ces Escales 2018 aux 19 compagnies valent vraiment le détour, d’autant plus qu’elles sont gratuites.

Et ce sera d’autant plus facile que tout se passe dans des parcs plutôt faciles d’accès, même en transports, et essentiellement le samedi, pour les parents qui travaillent. Et celui qui arrive demain va donner le ton avec sa longue soirée aux cinq propositions dès 18h15 : de l’accueil dansé par les élèves du conservatoire de Mérignac, danse toujours avec la paire Isabelle Chéreau et Vincent Harisdo, le solo « Rien à dire » du clown espagnol Léandre, un concert en caravane de nos joyeux Romano Dandies et, last but not least, « Cri », le jeu étourdissant de trampolines et mât chinois de la Cie Kiaï.

Au fil des samedis jusqu’au 18 août, figurent quelques-uns de nos coups de cœur en création récente, comme « Cinquecento », le très beau duo de danse autour d’une Fiat 500 de la Cie Ke Kosa (21 juillet), le magicien belge Kurt Demey (4 août) ou encore le burlesque de la Cie du Petit Monsieur en clôture.

Mais il y a aussi de très bons locaux, plus des offres le mercredi (jeune public surtout), et même des vendredis cette année, avec du ciné plein air et une grande soirée le 17 août, carte blanche au très bon collectif Les Associés. SLJ

escales-ete.com

COMMENTAIRES (0)