Ce week-end, faites votre marché au Culture Camp des Douves

Par bordeaux7 le 27 septembre 2018 à 19:00

Caline Oscaby, coordinatrice du Culture Camp, Camille Auburtin et Zora Sander, présidente et trésorière de l’asso porteuse Culture & Co. © Culture & Co.

Ces samedi et dimanche, le marché des Douves s’ouvre à une initiative originale, le Culture Camp. Un « marché des sorties culturelles et des formations artistiques » pour faire le plein d’idées de spectacles, découvrir les activités d’associations, rencontrer des acteurs culturels… tout en mettant en lien ces derniers. Trois questions à sa coordinatrice, Caline Oscaby.

Comment cette idée est-elle née ?

Elle vient de la volonté commune des membres d’un collectif né il y a deux ans, plutôt des Bastidiens à l’origine. Pour beaucoup issus du milieu culturel – pour ma part, je travaille dans l’événementiel culturel, notamment pour le festival de Cannes depuis 15 ans – mais pas tous. Ensemble, nous avions recensé des besoins dans ce secteur : d’un côté, l’offre est riche mais disparate et manque souvent de visibilité ; de l’autre, on constate la difficulté pour les acteurs culturels à se mettre en réseau. L’événement, qui s’inspire du rendez-vous parisien Culture au Quai, espère apporter des réponses à ces problématiques, et créer des ponts entre institutions, acteurs économiques, opérateurs culturels et grand public.

Que verra-t-on lors de cette 1re édition ?

Pour cette première, encore assez “expérimentale”, nous investissons le Marché des Douves avec une vingtaine de partenaires. Chacun aura son espace, son stand, une salle au besoin. Certains viennent présenter leur saison culturelle, comme le Pin Galant de Mérignac, les théâtres Trianon et Victoire, l’Improvidence, ou le Fifib [festival du film indépendant de Bordeaux, ndlr] qui vient parler de l’événement qui arrive [du 9 au 15 octobre].

Mais il y a aussi des acteurs de la formation, comme l’école de son et d’image 3IS, l’École de cirque de Bordeaux, le Cours Florent… Des compagnies de théâtre ou de danse, ou encore des startups culturelles. Ce qui est intéressant c’est que tous s’investissent aussi dans la programmation de l’événement.

Parce que ce n’est pas un simple marché “statique”…

Non, en effet. On espère que le public pourra s’y faire un panorama de l’offre culturelle dans la métropole, mais Culture Camp se veut aussi un lieu où se rencontrer, se divertir, pratiquer. Il y aura ainsi la possibilité de participer à des ateliers en accès libre pour tous les âges – certains dès 2 ans – avec de la gravure, du dessin à l’aveugle, de l’architecture, ou encore un stage de danse hip hop (tous gratuits, parfois avec inscription). Sans oublier des rencontres, des concerts, des spectacles et des performances, à chaque fois proposés par les acteurs de ce marché culturel.

Recueilli par Sébastien Le Jeune

Samedi 29 septembre, 10h-22h, dimanche 30, 10h-17h, entrée libre. www.culturecamp.fr

COMMENTAIRES (0)

FERMER
CLOSE