Du beau monde au Festival de Bègles pour les Nuits magiques

Par bordeaux7 le 29 novembre 2018 à 00:18

Des courts en compétition... ou pas, comme les films de l’invité russe Garri Bardine (ici, « En écoutant Beethoven »). Et des longs dont le nouvel « Astérix » en avant-première. © Garri Bardine / SND

Tout dédié au cinéma d’animation, notre cinéma béglais Le Festival s’anime encore plus ces jours-ci avec son festival Les Nuits magiques, pour tous les publics et pas seulement les enfants, jusqu’au 9 décembre.

Vite, vite, vite ! Il est grand temps d’aller découvrir en détail le programme de cette 28e édition démarrée hier. Un cru 2018 très riche, qui montrera bien la variété des sujets et des techniques d’un art plus vivant que jamais dans le monde entier au travers de sa compétition aux quelque 61 courts-métrages venus de 21 pays. Ils sont réunis par programmes thématiques, du fantastique à l’humour en passant par un spécifique jeune public ou un autre « coquin » réservé aux 16 ans et plus. Pour chacun, le vote du public est sollicité.

Cinq autres programmes de courts complètent la compétition, dont des « docs animés » et toute une sélection russe (lundi, pour coller avec les dates des Soirées du cinéma russe qui démarrent demain) mêlant les productions du studio Shar et celle de Garri Bardine… qui fait le déplacement ! Autre invité de marque, William Henne, le responsable des studios belges Zorobabel, pour une masterclass le 7.

Le format court n’est pas seul. En longs-métrages, on verra deux excellents Don Bluth et le nouveau « Astérix et le secret de la potion magique » en avant-première. Et il y a aussi des séances très spéciales : de l’impro-ciné par les comédiens d’Enunseulmot (ce samedi), un quizz (demain), et un “ciné-BD”, un programme de courts de dessinateurs connus qui sera suivi d’une joute dessinée entre Alfred et Richard Guérineau (ce soir 21h, 5€). SLJ

Séances à 4,50-7€. www.lesnuitsmagiques.fr

COMMENTAIRES (0)