Les musées habillés pour l’hiver : le tour de Bordeaux en 8 grandes expos

Par bordeaux7 le 04 décembre 2018 à 19:30

« First Shot », une vidéo de l'artiste Danica Dakić parmi les dernières acquisitions du CAPC. © ADAGP, Paris

Depuis le lancement des dernières expos au CAPC, au Madd (musée des Arts déco et du design), à Arc en Rêve et à l’institut Magrez, nos grands lieux d’exposition sont parés à attaquer la saison hivernale avec des propositions largement renouvelées. Tour d’horizon.

Honneur aux “petits” nouveaux donc. Au CAPC, viennent de s’ouvrir deux nouvelles expos : la grande installation hors-norme à base de vidéo « Drive-In » d’Alexandra Midal, que complète « Coïncidences », présentation des acquisitions du centre d’art contemporain ces dix dernières années – de Buren à Franz Erhard Walther via Présence Panchounette, Danica Dakić ou Naufus Ramírez-Figueroa [1 dans la mosaïque plus bas]. Surprenante également, « Phénomènes » au Madd : avec le Studio Pinaffo Pluvinage, il s’agit d’apprendre les dessous des nouvelles technologies du quotidien grâce à des dispositifs au design malin [2] – et c’est pour tous les âges !

À Arc en Rêve, sont donnés à voir avec « Bengal Stream » pour la première fois en France l’effervescence de la création architecturale au Bangladesh au travers d’une soixantaine de projets [3], et à partir du 13 décembre, viendra s’ajouter une autre découverte, celle de la jeune architecture latino-américaine.

expositions

Photographies © 1 : Arthur Pequin / 2 : Marianne Cauvard & Studio Pinaffo Pluvinage / 3 : Iwan Baan / 4 : Constant Formé-Bécherat / © 5 : David Doubilet – National Geographic / 6 : Succession Matisse – F. Deval / 7 : Leila Sadel / 8 : L. Theillet – Sud Ouest

De son côté, l’institut culturel Bernard Magrez met l’accélérateur autour du street art avec plusieurs accrochages en simultané, dont l’expo-maîtresse « Kaléïdoscope » [4], passionnant panorama au féminin avec des œuvres de Faith XLVII, Swoon, Miss Van, YZ, Fafi, Rouge… et même des créations in situ. Toujours versant privé, le nouveau Musée Mer Marine de Norbert Fradin propose encore « Sous les mers », sa belle exposition de photographies de deux grands reporters de « National Geographic », David Doubilet [5] et Paul Nicklen.

Le musée des Beaux-Arts consacre un étage de sa Galerie place Raynal aux photographies de Suzanne Lafont, laquelle a choisi les œuvres de la collection du musée qui occupe le rez-de-chaussée. Comme en réponse, sept dessins de Matisse [6] sont montrés dans l’aile sud. Non loin, au musée d’Aquitaine, en attendant la grande expo « Surf » en juin prochain, on peut voir les photos de Leila Sadel immergée auprès des migrants bordelais [7]. Enfin, à Cap Sciences, une autre expo à faire en famille sur les secrets des « Effets spéciaux » [8]. SLJ

Toutes durent au moins jusqu’en janvier sont recensées sur bordeaux.fr

COMMENTAIRES (0)