Cirque Pardi : l’amour du risque – à réserver au plus vite à Bordeaux

Par bordeaux7 le 05 décembre 2018 à 19:47

« Borderland », une expérience à vivre au plus près des artistes. © Vincent Muteau

N’attendez pas trop pour prendre vos places pour le Cirque Pardi, dans son chapiteau posé sur la Rive droite, quai de Queyries ! Bouche-à-oreille aidant, les 15 représentations de « Borderland » jusqu’au 22 décembre sont en train, déjà, de faire le plein.

D’autant plus qu’il s’agit des toutes dernières de ce spectacle né en 2014 que la compagnie toulousaine offre aux Bordelais. Quasi cinq ans, un tour de force dans le domaine : « Oui, belle perf’ pour un spectacle sorti du chapeau et soutenu par personne », confirme dans un grand sourire Maël Tortel, fondateur-“porteur de projet” du Cirque Pardi en 2011.

La clé du succès tient sans doute dans la philosophie du collectif. Les neuf artistes au plateau – et les quatre techniciens qu’on voit parfois passer sur la piste – partagent six à huit mois de l’année une vie circassienne à l’ancienne, avec leur cohorte de caravanes et de camions. « Surtout, il y a trois points sur lequel on appuie notre identité : redonner un certain prestige au cirque – à nous de le réinventer –, garder cette couleur rock’n’roll qui est notre ADN, et retrouver le cirque comme étant un art du risque, et en jouer. »

Le résultat, « Borderland », est à la fois tout simple et sophistiqué – « vraiment tout public ». On y voit de l’équilibre, du funambule, un clown (sans nez), de l’acrobatie au sol et aérienne (cordes lisse et volante, cerceau aérien)… mais aussi des chassés-croisés en musique – plusieurs des circassiens sont aussi musiciens. Et pas d’animaux hormis les poissons rouges du batteur ! En prime, le collectif invite certains soirs des groupes locaux pour poursuivre la soirée par un concert.

« Nous disons de “Borderland” qu’il est “sincère et expérimental”. Par sincère, on entend que les artistes ont vraiment mis leurs tripes dans le projet. Et quand on dit “expérimental”, c’est qu’on invite vraiment à vivre une expérience avec nous. »

Sébastien Le Jeune

Prochaines ces vendredi 7 et samedi 8 décembre à 20h30, et dimanche 9 à 16h30, 10-15€ (gratuit -5 ans). Puis jeudi-dimanche jusqu’au 22. www.cirquepardi.com

COMMENTAIRES (0)