Seize artistes à l’abri dans La Réserve

Par julienmange le 25 mai 2016 à 04:00

Bien ancré dans la mémoire collective du quartier, le nom “Delabant” trône encore fièrement en devanture. Mais passé le seuil, nulle grosse machine à l’horizon : un établi, des espaces communs, et quantité de recoins aménagés en ateliers ou en bureaux. Assez d’espace pour 16, de quoi ramener le loyer à 80€ pour ce lieu partagé pas comme les autres ouvert fin 2014. « Auparavant, l’endroit a hébergé l’asso À Suivre puis a servi de réserve à la galerie Cortex Athletico, rappelle l’administratrice, Marie Ladonne. Quand Cortex est parti, on s’est demandé comment le garder. On s’est constitué en association, mais ça fonctionne comme un espace où tout ou presque est mutualisé, une communauté, de façon à la fois collégiale et à la carte. »

« On a réuni des personnes issues du champ artistique et intellectuel au sens large, il y a des peintres, des sculpteurs, des photographes mais aussi un graphiste, un thésard, d’où une grande diversité de pratiques et d’emplois du temps », précise le plasticien Franck Éon, président de l’asso. Pour sa jeune consœur Lyse Fournier, cette réunion « permet d’avoir un regard sur son travail de gens d’âges et d’horizons très différents » – parmi les 16, un paquet de noms connus au-delà de la place de Bordeaux, de Claude Caillol à Ema Kawanago, de Pierre Andrieux à Johann Milh. « Et puis c’est très enrichissant de s’impliquer dans autre chose que son travail », reprend la Tarbaise arrivée là par chance, après les Beaux-Arts, et qui fera fin juin sa première expo à Bordeaux, à l’Escalier B.

Car le lieu n’est pas un simple rassemblement d’ateliers. « Parfois des échanges font évoluer notre boulot, des collaborations émergent, renchérit Franck Éon. Mais au fur et à mesure, des envies de projets plus larges naissent. »

Parmi les projets, des ouvertures au public plus fréquentes. Sans doute reconduite, la galette des rois avec les habitants du quartier. De temps à autre, un vernissage du travail de l’un d’entre eux. Et en préparation, un événement de plus grande envergure à la rentrée. De quel ordre ? Un secret que la Réserve… se réserve. •

Sébastien Le Jeune

Facebook : La Réserve – Bordeaux

Photo : Franck Éon, Lyse Fournier et Marie Ladonne, trois des occupants de ce lieu d’art pas comme les autres © Bordeaux7

COMMENTAIRES (0)