Un nouvel écrin sportif à Bellegrave

Par bordeaux7 le 29 novembre 2018 à 00:10

Vue intérieure du nouveau complexe sportif. © KEVIN TOMAS / BORDEAUX7

La Ville de Pessac s’est dotée d’un complexe sportif flambant neuf. Depuis son inauguration, Bellegrave permet aux associations sportives de viser plus haut. Zoom sur ces nouvelles installations.

Inauguré le 1er septembre dernier, le complexe sportif de Bellegrave vient révolutionner la pratique du sport à Pessac. Divisé en trois pôles, cet espace forme un nouveau poumon sportif.

Des vestiaires de football ont été complètement reconstruits sur le terrain attenant au complexe. 270 m2 qui viennent améliorer la pratique d’un des sports phare de la ville.

Un pôle combat (1264 m2) a également été réalisé. Cet espace abrite une nouvelle salle de boxe, un grand dojo, ainsi qu’une salle de préparation physique et de ré-athlétisation ouverte aux sportifs de haut niveau.

Un espace attendu de tous

La pièce maîtresse de cet ouvrage, reste la salle omnisport. Cette grande salle (3783 m2) a une capacité totale de 1499 places. Elle est équipée de six vestiaires, d’une salle de convivialité et de tribunes télescopiques. Une fois ces dernières repliées, l’espace de jeu peut recevoir deux terrains de handball et douze terrains de badminton. Le double d’une salle classique.

Un aménagement extérieur a également été réalisé lors de la construction de ce complexe. Un plateau sportif, ainsi qu’une aire de jeu ont vu le jour. Le premier est composé de trois terrains de basketball en accès libre. La seconde se situe au pied du château. Elle se compose de divers jeux extérieurs, pour le plaisir des plus petits.

Ce complexe était souhaité par les associations, depuis 2005, et la fermeture de l’ancienne salle. Il a été imaginé sous la précédente mandature par l’équipe de gauche puis abandonné pour raisons budgétaires. La nouvelle équipe municipale a fait de ce chantier une priorité : « Nous avons été élus en 2014 et avons débuté ce projet dans la foulée. Il nous a fallu dix-huit mois de construction. Les clubs étaient dans une grande difficulté. Certains perdaient des licenciés. Ces trois pôles ont été réalisés en parfaite concertation avec eux », explique Guy Beneytou, adjoint au maire délégué au sport de la Ville de Pessac.

Cette attente est confirmée par Clément Richou, président du SPUC Handball : « C’est un outil dont on avait besoin depuis des années. Beaucoup de clubs, ont été sclérosés dans leur évolution à cause du manque d’infrastructures. Nos possibilités d’évolution étaient limitées ». Il se félicite maintenant de l’outil mis à leur disposition : « C’est une vraie réussite. Une salle très bien conçue. Malgré sa grande taille, les joueurs ressentent l’ambiance. C’est agréable. Notre qualité de travail est améliorée. »

Un outil pour le futur

Ce complexe sportif a été réalisé par le groupe A40 architectes. « Cette salle est unique. Elle possède les agréments nationaux. Elle va permettre aux clubs d’organiser des rencontres de haut niveau, comme des championnats de France, par exemple. L’idée est de pouvoir faire rayonner la ville grâce à cet espace et à ses équipes sportives », explique Guy Beneytou. Ces objectifs sont partagés avec le milieu associatif, comme l’explique le président du SPUC handball : « c’est un bel outil de développement. Nous allons essayer de créer quelque chose, une belle expérience ».

Mais l’une des vraies réussites de ce site pourrait être cette proximité établie entre les disciplines. « Ce pôle regroupe et rapproche les associations. Cela permet de créer un vrai esprit omnisport », se félicite Clément Richou. ▪ 

Kévin Tomas

COMMENTAIRES (0)