Télécharger Bordeaux7

L'édition PDF est mise en ligne tous les matins à partir de 7 heures. Cliquez sur l'image pour télécharger l'édition du jour.

Newsletter

Retrouvez-nous sur :

Facebook
Flux RSS

Guillaume dans la cour des grands ? PDF Imprimer Envoyer
Lundi, 20 Décembre 2010 22:55
Avec sa voix légèrement éraillée, il cartonne avec le morceau «Toi et moi». Un titre qui rappelle étrangement une chanson de Grégoire... De passage à Bordeaux la semaine dernière lors d’un concert privé Wit Fm, Guillaume Grand évoque pour nous son entrée dans le paysage musical français.

Qu’avez-vous fait avant ce premier disque ?
J’ai démarré la guitare lorsque je me trouvais en Guadeloupe. Quand je suis rentré dans les Landes, je jouais avec des amis sur la côte pour des compétitions de surf ou dans des bars. Ensuite, j’ai commencé à écrire avant de monter sur Paris vers 23 ans pour proposer quelques chansons aux maisons de disque. Aujourd’hui, la musique est devenue mon métier et j’ai composé la plupart de l’album avec mon manager.

Comment expliquer le nom de votre album «L’amour est laid» ?
Je n’ai pas eu de soucis ni de déceptions amoureuses. En fait, c’est plus large que cela, l’ensemble des thèmes abordés couvrent mes sentiments en général.

Quelles sont vos influences ?
J’écoute pas mal de variété française à l’instar de Goldman, Brel ou Cabrel mais aussi du zouk et du reggae. Le mélange ressort ainsi dans ma musique.

Quels enseignements tirez-vous de votre tournée avec l’artiste Justin Nozuka ?
On avait le même tourneur, c’était une bonne idée d’assurer sa première partie. Si je ne suis pas fan, cela m’a appris à jouer dans de grandes salles. Tout est allé très vite !

Et la suite ?
Je me concentre sur la scène avec une tournée propre à partir de février, j’aurais d’ailleurs une date à Bordeaux bientôt, à Barbey.•
 
 

La Une du jour

Newsletter

Copyright © 2014 Direct Matin Bordeaux7. Tous droits réservés.